Jolis emballages de Noël… hoHOho

Du rouge et du blanc pour le Père Noël !

 
 
15 petits jours avant cette belle fête que j’affectionne tout particulièrement.
 
15 petits jours pour terminer la décoration de la maison et du sapin.
 
15 petits jours pour trouver des idées de cadeaux.
 

15 petits jours pour créer de jolis emballages pour que la fête soit encore plus belle !

 
paquet hohoho clochette, tag, renne
 

Pour vous aider à trouver des idées de personnalisation d’emballages cadeaux j’ai créé ces paquets sur le thème du Père Noël.

 
J’ai pris beaucoup de plaisir à les imaginer, à combiner les divers éléments pour un rendu harmonieux et à les confectionner.
 
Ils sont tous enveloppés de papier kraft blanc, puis entourés au choix, ou ensemble, de laine rouge, de ficelle de jute, de baker twine rouge et blanche.
paquets kits hohoho
 
Etiquette rouge avec le renne téléchargeable gratuitement Creature Comfort Blog
 
Pour décorer : boutons décoratifs, pompons rouges et blancs faits main, embellissements pailletés et de belles étiquettes en papier kraft.
 
paquet kit hohoh
 
paquet kit hohoho
 
3 paquets kits hohoho
 
Etiquette/tampon « traîneau du Père Noël » made by Rose de Biboun
 
Si vous avez envie de reproduire ces modèles ou de vous en inspirer mais qu’il vous manque le nécessaire La Vache qui Danse a pensé à vous en créant le Kit hoHOho !
 
Ces idées vous séduisent-elles ? Avez-vous envie de les reproduire ? Auriez-vous besoin de tutoriel(s) pour vous accompagner dans la création de certains embellissements qui les composent ? D’adresses pour savoir où vous procurer les éléments ?
 
Dites-moi tout et j’essaierai de vous aider 🙂

Le papier cadeau je m’en tamponne

ou comment personnaliser son propre papier d’emballage pour Noël

 
 
Vous en avez marre des papiers cadeaux de Noël achetés dans le commerce ? Vous avez envie de personnalisation, d’originalité ?
 
 

Don’t move, stay here, and look

 
DSCF2411 - Copie
 
 
Du papier kraft, de la ficelle de jute, une petite pomme de pin, un encreur et deux tampons artisanaux délicatement gravés par Rose de Biboun suffisent pour transformer et personnaliser un bête emballage !
 
 
Comment faire ?
 
 
1) Après avoir emballé le cadeau, prenez votre tampon et votre encreur.
2) Encrez le tampon en posant l’encreur sur le tampon et non l’inverse (pour plus d’explications techniques je vous invite à lire l’article de Rose de Biboun ici )
3) Tamponnez votre papier à votre guise
4) Entourez le paquet cadeau avec la ficelle de jute
5) Accrochez une pomme de pin au noeud de la ficelle (ici la pomme de pin a été peinte au préalable avec de la peinture à l’eau par le petit veau qui danse)
 
 
DSCF2413 - Copie
 
Où trouver le matériel ?
 
– les encreurs : dans toutes les boutiques de loisirs créatifs
 
– les tampons : on trouve dans les grandes enseignes de loisirs créatifs des tampons super sympas pour toutes les occasions mais je préfère ces tampons artisanaux qui ont un charme fou. Délicatement gravés à la main, uniques, ils peuvent même être faits sur mesure et à des tarifs vraiment attractifs !
 
– Pour la pomme de pin je ne peux que vous conseiller une grande promenade dans la nature… C’est toujours propice à la création !
 
DSCF2415 - Copie

Les matériaux d’emballage

Ouvrons le champ des possibles !

 
Pour emballer il y a le papier bien sûr, mais on peut sortir des sentiers battus des papiers estampillés « papiers cadeaux » et tenter l’expérience des papiers alternatifs. Mais également utiliser les textiles.
Petit tour des matériaux que l’on peut utiliser en fonction des caractéristiques de chacun, du cadeau à emballer, de sa forme, etc.
 

LES PAPIERS

le papier cadeau imprimé :
C’est le basique, on en trouve dans les grandes surfaces, dans les boutiques, couleurs, et dessins variés. On a du choix mais ça laisse peu de place à la personnalisation si utilisés tels quels.
Cependant on peut les découper, en assortir certains en les superposant… Et hop même les plus kitchouilles des papiers peuvent être dans le coup !
On trouve de très très beaux papiers cadeaux originaux créés par des illustrateurs ou des maisons d’éditions mais les prix sont souvent élevés. Je ferai un article à paraître bientôt sur le sujet.
 
le papier uni :
Mon préféré c’est le papier kraft, il est hyper tendance en ce moment et il a de bonnes raisons de l’être : il est solide, écologique et économique, comme il est uni (on le trouve en naturel ou coloré) il permet de personnaliser facilement.
 
le papier crépon :
Il est finement plissé et comme il est extensible il permet d’emballer des objets aux formes irrégulières. Très facile à trouver dans les papeteries et boutiques de loisirs créatifs (on peut même le piquer à nos gamins).
 
le papier de soie :
En revanche celui-ci est fragile, il est surtout utilisé pour protéger l’objet à l’intérieur de l’emballage mais, de par sa souplesse, on peut s’en servir pour emballer des textiles (écharpe, mouchoirs…).
 
le papier journal :
On le préfère pas trop frais, pour éviter de se salir avec l’encre mais en utilisant un papier dans une langue étrangère avec de jolies typos, cela permet un emballage original.
Variante : BD, livres, magazines…
Je sais que certaines personnes ne supportent pas l’idée de déchirer un livre, si c’est le cas, ne vous rendez pas malade, mais sinon, n’hésitez pas, ça permet de créer des emballages très attrayants !
 
le papier gaufré :
C’est un papier ayant reçu un dessin en creux ou en relief par pression d’un rouleau ou d’une plaque gravés. On l’appelle aussi papier embossé. On tout peut le faire soi-même ou l’acheter au rayon papier scrapbooking des magasins.
 
les partitions de musique, les cartes routières, calendriers… :
Perso, j’adore. Je trouve que cela donne un charme fou aux paquets cadeaux !
 
les papiers alimentaires :
Glassine, paraffiné, sulfurisé… ils sont plutôt conçus pour l’emballage de biscuits, bonbons, etc. mais on peut les détourner et les utiliser pour emballer des fleurs, ou d’autres objets (on fait comme on veut et c’est ça qu’est chouette)
 
le papier japonais :
Ces papiers traditionnels japonais offrent une multitude de motifs, couleurs, on les trouve au rayon scrapbooking des boutiques. Des illustratrices françaises en conçoivent de magnifiques.
 
le film cellophane :
On le connaît chez le fleuriste mais il peut être utilisé pour entourer un panier cadeau ou pour emballer en surcouche originale un paquet.
 
le papier bulle :
Vous savez ce papier plein de bulles qui sert à protéger les objets fragiles ? (avec toutes ces petites pustules qu’on adore écraser pour les faire éclater ! J’adore) Hé bien vous verrez que, bien agrémenté, il peut servir tel quel d’emballage !
Mais aussi : serviettes en papier, papier de tapisserie, carton ondulé, papier tableau noir…
 

LES TEXTILES

le tissu :
Couramment et traditionnellement utilisés au Japon, de grands carrés de tissu appelés furoshiki permettent d’envelopper des objets de toutes formes.
J’écrirai prochainement un article sur le sujet.
 
le textile non tissé (ou intissé) :
Il est fabriqué à partir de fibres synthétiques et permet d’envelopper des objets de forme irrégulière.
 
 
Bref, vous le voyez, l’art de l’emballage ouvre le champ des possibles ! Alors ouvrez vos placards et let’s wrap !